Alors comme ça, il se prépare une petite constitution pour l'Europe ? Ben ça ! On aura tout fait, n'est-ce pas ?
On ne peut laisser les peuples vivre en paix, ou en guerre, il faut en permanence leur faire avaler des couleuvres. Que dis-je ! des couleuvres, des boas, des anacondas géants et entiers, des fleuves de vipères tueuses !
Pourquoi veut-on nous demander notre avis, alors que la cause est toute entendue d'avance ?
D'autres "démocraties" n'ont pas hésité une seconde, le parlement "représentatif" du peuple, enfin de son portefeuille, ayant approuvé la constitution, point.
De peuple, point.
Mais là, c'est la panique générale ! Comment ? Le peuple voudrait exprimer un refus ? Mais c'est une honte ! On ne peut laisser faire cela.
Après, le vulgus populus n'est qu'une masse informe mal informée, malformée à nos desseins grandioses pour une Europe du cash ! Et il doit en être ainsi jusqu'à la fin des temps !!

Pourquoi leur demander leur avis, eux qui risquent de tout faire foirer ?

Mais qu'est-ce que cela changera ? Le premier ministre de la France ? Pouahhh !!! Vu de loin, d'où je suis, d'un oeil distrait, il est insignifiant et c'est sans doute la raison pour laquelle il est encore là depuis tant de temps.
Une disparition de sa triste mine ne gênera guère que quelques fonctionnaires bien et "largement" logés par ses soins.

Votez non, ok, mais ne coyez pas que cela changera vos vies. Ne croyez pas que les votes, élections, promesses de politiciens, etc..., changent quoi que ce soit à vos vies.

Ne rêvez pas trop en couleurs, ou alors faites comme moi, rêvez en blanc, près du pôle.